Symposium MATECSS au congres IMRC, Cancun, Mexique, Aout 17 - 20 2015

Du 17 au 20 Août, le « International Materials Research Congress » a eu lieu à Cancun, au Mexique. Un des colloques thématiques a été consacré à, et organisé par, MATECSS. Au cours de 3 jours, 38 exposés ont été présentés par des experts du Nord et du Sud, détaillant leurs dernières recherches sur les matériaux et les technologies pour l’énergie durable. Parmi les nombreux points forts (que nous ne pouvons malheureusement pas tous commenter ici), citons ces présentations particulièrement inspirantes:

- Prof. Leo Lau, directeur du Chengdu Centre for Green Energy R & D, en Chine, nous a rappelé l'importance des émissions de CO2 dues aux habitations. Prof. Lau a donné un aperçu des villes les plus performantes au niveau mondial en matière d’émission de carbone, et nous a présenté les efforts de son centre pour construire une ville « 0-carbone » en Chine en utilisant une large gamme de nouveaux matériaux, par exemple pour la conversion lumière – électricité, tels que les matériaux photovoltaïques CIGS.

- Prof. Xiao Wei Sun, de Université Technologique de Nanyang, à Singapour, fondateur de la Society for Energy Photonics (SEP) nous a rappelé que 19% de l'électricité mondiale est destinée à l'éclairage (!), un pourcentage qui pourrait être réduit de 50% si des diodes électroluminescentes (et d’autres composants de cette famille) seraient utilisées. Il nous a présenté sa vision de ce que pourrait être la «next big thing» en matière de conversion lumière – électricité. Il a fait valoir que les boites quantiques colloïdales (par exemple à base de CdSe-ZnS) pourraient jouer un rôle de premier plan dans un futur proche, et a présenté les résultats de recherche de son équipe dans ce domaine.

- Prof. Walter Merida, directeur du Centre de Recherche sur l'Énergie Propre, l'Université de la Colombie-Britannique, a présenté les résultats de son centre sur les piles à combustible, qui joueront un rôle essentiel dans le transport longue-distance et le stockage de l'énergie, où d'autres sources d'énergie sont très limitées. L'un des principaux messages du professeur Merida était que tandis que la partie ‘ingénierie’ de la technologie des piles à combustible est maintenant mature, il y a encore un énorme potentiel d'amélioration des performances, si les experts en science des matériaux peuvent offrir des solutions innovantes à des problèmes scientifiques spécifiques.

D’autres présentations stimulantes étaient données par (liste non-exhaustive) Prof. Ozkan (U. California Riverside), Prof. Alexander Gorokhovsky (Gagarin U., Saratov), Prof. Choongho Yu (Texas A&M U.), Prof. Ciobanu (Colorado School of Mines), Prof. Perez-Diaz (U. Puebla), Prof. Chaker (INRS, U. Quebec), Prof. Garfunkel (Rutgers U.), Prof. Schuller (UCSD), Prof. Gomez-Yanez (Instituto Politechnico Nacional, Mexico City), Prof. Govorov (Ohio U.), Prof. Borguet (Temple U.), Prof. Vetrone (INRS, U. Quebec), Prof. Corti (U. Buenos Aires), Prof. Riede (U. Oxford),  Prof. Graeve (UCSD), Prof. Fanchini (Western U.), Prof. Ferreira Santos (U. do ABC), Prof. Kisaelus (U. California Riverside), Prof. Ruediger (INRS, U. Quebec).

Prof. Federico Rosei et Dr. Louis Vervoort ont donné des présentations sur le besoin mondial pour les énergies renouvelables, et sur la mission de la Chaire Unesco Matecss. Finalement, plus de 40 posters ont été présentés, en majorité par des étudiants d'Amérique latine. Compte tenu du travail innovant accompli par les nombreux participants des pays du Sud, il devient de plus en plus clair que le Sud représente l'avenir ! – aussi en matière d'énergie durable.

Les photos ci-dessous ont été prises (dans l’ordre) pendant la conférence du professeur Garfunkel; pendant la conférence du professeur Schuller; à l’hôtel où l’événement a eu lieu; et… devant l’hôtel.